Gros plan sur…
Les Boudins Catalans

Charcuterie

Les Boudins catalans

Nombreux boudins catalan noirs et blancs en séchage publié dans le Malin Gourmand
Photo non contractuelle

Traditionnellement fabriqués lors de l’abattage des porcs, les boudins blancs et noirs s’apprécient aujourd’hui toute l’année.

Très riche en fer, le boudin noir est composé de sang, de viande de porc et d’oignons. Ce mélange est ensuite glissé dans un boyau naturel, puis cuit. Les recettes diffèrent suivant les artisans et selon l’ajout d’aromates, d’épices, de condiments

Le boudin blanc « de Noël », de couleur claire, est réalisé à partir de maigre de porc, de volaille ou de veau. La préparation comprend également des œufs et de la crème. Embossé aussi dans du boyau naturel, on l’aromatise d’oignons, de carottes, d’un bouquet garni… Certains Artisans Charcutiers l’agrémentent d’alcool, de foie gras et de truffes.

Les boutifarres ou « botifarras » sont concoctées, pour les noires, avec de la chair de tête, du sang et du lard de porc. Les blanches sont composées des mêmes ingrédients, sauf le sang qui est remplacé par des œufs pour la liaison.

D’autres variantes telles que le « bisbe » (gros boudin noir) et le « dios » (gros boudin blanc), plus dimensionnés, sont effectuées avec différentes matières premières et sont aussi très appréciées des gourmets.

Comments are closed.